EPIPHANIE : LA GALETTE DES ROIS DU 6 JANVIER

À l'origine, l'Épiphanie est une fête de la Lumière et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. En effet, le cycle du calendrier qui atteint son apogée au jour marquant le solstice d'hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice, la plus longue de l'année, annonce le rallongement des jours et par extension, la renaissance de la Lumière censée être à l'origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge après le 25 décembre durant un nombre de jours symbolique : 12 jours. Le cycle prend fin le 6 janvier. C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible,

La galette des Rois :

Par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. Il est à noter également que c'est ce jour qu'avait lieu sous la Rome antique la fête des 12 dieux épiphanes (les 12 Olympiens).

  • La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. Ce n'est que vers 1875 que les figurines en porcelaine remplacent les fèves.

  • Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique, fêtes païennes célébrées début janvier. Les Romains pratiquent déjà l'usage d'une fève dissimulée dans un gâteau pour désigner le roi d’un jour.

  • Depuis le XIVe siècle, on mange la galette des Rois à l'occasion de cette fête. La tradition veut que l'on partage la galette en autant de parts que de convives. La traditionnelle fève est remplacée par un petit sujet caché à l'intérieur de la pâte

  • Certaines familles s'arrangent pour que la fève ou la figurine revienne à un des plus jeunes enfants. Il est alors couronné roi ou reine, et choisit à son tour son roi ou sa reine

Posts à l'affiche
Posts are coming soon
Stay tuned...
Posts Récents
Archives